Des gens de la Terre

Des gens de la terre est une série de 5 portraits de paysans du Diois, mis en lumière dans leur rapport à la terre et à leur territoire. Le projet était porté par les associations Limitrophe et La bande sonore, et soutenu par le conseil général de la Drôme.

Réalisation (2011-2014) : Caroline Fontana et Laurence Cuny

« La terre c’est une merveille, il faut la voir comme ça »

Un portrait de Martial Bouteille

Martial Bouteille vit dans le hameau de Souvestrière depuis toujours. Né en 1941 de parents paysans, il est, dans sa famille, celui qui a choisi de rester. A travers ses connaissances, fruits d’une vie d’observation quotidienne de la nature et des bêtes, il nous livre une pensée universelle de l’histoire du monde.

durée :11’14

Enregistrements : Janvier-juillet 2012
 à Souvestrière

« L’important c’est d’agir dans son milieu de vie, d’avoir un lien entre sa vie concrète et sa pratique politique »

Portrait de Danielle et Jean-louis Meurot

Citadins venus au monde paysan dans les années 80, Danièle et Jean-Lou s’installent à Vachères-en-Quint en 1987 en élevage ovin, lui berger, elle produisant des fromages, ils cheminent vers l’agriculture biologique et le soin des bêtes en homéopathie. Attachés à leur territoire et à leur mode de vie, ils refusent le puçage électronique.

Durée 17’34

Enregistrements : juillet – octobre 2013 à Die et à Vachères-en-Quint

« Le travail de la terre, c’est quelque chose d’apaisant »

Portrait de Jérôme Mougnoz

Jardinier devenu maraicher, Jérôme Mougnoz, qui arrête son activité professionnelle cette année, s’apprête à redevenir jardinier. Son approche sensible du travail de la terre et du cycle végétal est aussi militante. Actif à la confédération paysanne, il lutte pour la liberté de production des semences et le maintien d’une agriculture paysanne.

durée 21’43

Enregistrements : Septembre 2013 à Die

« Ce qui est bien dans la cueillette c’est qu’on arpente à échelle humaine. »

Portrait de Carole Roux

Carole vient du Nord. Il y a plus de dix ans, elle a repris une ferme située à 840 m d’altitude pour vivre dehors et offrir un environnement préservé à ses enfants. Avant, elle avait étudié les Beaux-Arts. De ses études, elle a gardé un rapport esthétique au paysage. A la ferme, le travail se répartit entre la cueillette des plantes transformées en huiles essentielles et eaux florales, la culture du petit épeautre et la confection de jus de fruits et confitures avec les fruits de saison. Elle partage son regard de femme sur le monde agricole.

durée 17’

Enregistrements : Décembre 2013 à Chalancon et à Saillans

« Trouver un juste équilibre entre la forêt et la vigne »

Portrait de Cyrille Copier

Accompagnateur de haute montagne, viticulteur de second métier, Cyrille a repris il y a 7 ans des terres travaillées en bio par son parrain. Membre de la coopérative de Die, il développe avec sa femme Anne une approche biodynamique, pour renforcer les plantes et intensifier la vie du sol et de la vigne. Entourés d’une équipe de fidèles, le facteur humain dans leur travail est moteur.

Durée 15’48

Enregistrements octobre 2013 et janvier 2014 à Die