Mister Jack Génie du lac

#1 Le pêcheur

Portrait d’un homme remarquable, pêcheur, sculpteur, bâtisseur, rêveur. Il pêche pour se nourrir et gagner quelques dizaines de milliers de lao kips, c’est-à-dire trois ou quatre euros par jour. Je l’ai rencontré en 2017 pendant les repérages de mon film « Goodbye Mister Wong », mon long métrage fiction en cours de post-production.

Documentaire /34’39
Réalisation / Kiyé Simon Luang / http://eastorient.blogspot.fr/
Son / Caroline Fontana
Production / La bande sonore 2019

Né au Laos, Kiyé Simon Luang arrive en France en 1976 à l’âge de dix ans. Après des études d’arts plastiques, il enseigne dix ans à Paris comme instituteur, avant de se consacrer à la photographie, l’écriture et le cinéma. La décennie 2000 est celle des expérimentations cinématographiques au sein du collectif Film flamme à Marseille. En 2007, il démarre une collaboration avec Shellac en s’inscrivant dans un désir de renaissance de la production cinématographique au Laos : Ici finit l’exil/ long métrage / documentaire / 2010 — Tuk tuk/ moyen métrage / fiction / 2012 — Goodbye Mister Wong / long métrage / fiction / en postproduction

Articles récents,