Nostalgérie

Mariés depuis plus de soixante ans, mes grands-parents ont quitté en 1958 l’Algérie pour la France, à cause des attentats qui ont précédé l’indépendance. Chaque dimanche, ma grand-mère prépare la macaronade, et dans la maison, ‘ça sent Souk-Ahras’. Bastien a 90 ans, Edith 83. Ce sont des rapatriés ordinaires, nés Lire la suite…