La bande sonore s’associe à l’association le paradoxe du singe savant pour visibiliser la contribution des femmes du Diois. 

Place de la Comtesse, Béatrice de Die et Jeanne de Royannez, qui a sculpté son buste, sont à l’honneur.

Avec Kate Fletcher, Elodie Kong, Anne Deval.

Et des prises de son réalisées pendant la résidence Béatriz au théâtre de Die.

Enregistrements septembre 2020-septembre 2021

Production : Le paradoxe du singe savant / La bande sonore

Beatriz de Die (XIIe siècle) est connue comme la seule trobairitz ayant laissé une partition ; elle appartient au mouvement trobar à l’origine de la littérature européenne moderne. A Die, la « Place de la Comtesse » accueille son buste. Officiellement le buste est attribué à la sculptrice « Madame Clovis Hugues », et non à Jeanne Royannez (femme de Clovis Hugues) qui avait un nom à elle, une œuvre et un engagement politique lors de la Commune de Marseille, au même titre que son mari.

Balade sonore sur le chemin des vignes

Les capsules sonores s’écoutent au casque, avec les oreillettes d’une téléphone, ou encore avec une enceinte portable, pour une écoute à plusieurs. La balade s’est construite au départ de Saint-Roman mais les capsules peuvent s’écouter de manière isolée et aussi au départ de Châtillon.

Lire plus »

Traversée sonore du monastère de Sainte-Croix

UNE TRAVERSEE SONORE DE L’ANCIEN MONASTERE DE SAINTE-CROIX DUREE : 32 minutes TEMOIGNAGES : Solange Grangeron, Marcelle Arbod, et Charline Lefèvre, habitantes de Sainte-Croix ; Martine Teil, Gérard Laneyrie, membres de la SCIC Nouveau Monastère ;

Lire plus »